Exposition « Légendes urbaines » – Base sous-marine de Bordeaux

Dans le cadre de la 3e Saison Street Art organisée par la Ville de Bordeaux, la Base sous-marine de Bordeaux accueille, du 21 juin au 16 septembre 2018, l’exposition Légendes Urbaines. 

A cette occasion, le commissariat a été confié à Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’ICART et président-fondateur d’Artistik Rezo et Pierre Lecaroz, président-fondateur de l’association Pôle Magnetic à Bordeaux.

Cette exposition est une invitation à découvrir un univers urbain protéiforme des années 80 à aujourd’hui.

Prenant appui sur des œuvres d’artistes reconnus tels que Ernest Pignon-Ernest, Jacques Villeglé, Invader, Jonone, Banksy, Shepard Fairey, JR, Roti ou Pantonio et des installations in situ d’artistes iconiques et émergents tels que Aerosept, ARDPG, Bault, Stéphane Carricondo, Erell, Charles Foussard, GrisOne, Madame, MonkeyBird, Nasti, Andrea Ravo Mattoni, Rouge et Romain Froquet, cette exposition collective explore la vivacité et la richesse du mouvement. Une carte blanche confiée au 9e Concept enrichira l’exposition d’installations interactives et ludiques.

Plus de détails sur la programmation ici

 

LA BASE SOUS-MARINE

La Base sous-marine de Bordeaux est l’une des cinq bases construites sur le littoral atlantique français par les forces d’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Constituée d’un bloc de béton armé de 245 mètres de long sur 162 mètres de large et 20 mètres de haut, son édification a nécessité pas moins de 600 000 m3 de béton.
Convertie en espace d’exposition en 2000, la Base sous-marine occupe aujourd’hui une place incontournable dans le paysage culturel bordelais.
Depuis 2 ans, la Ville de Bordeaux développe 
dans l’Annexe, équipement phare de la politique culturelle, une programmation artistique résolument tournée vers les formes émergentes et emblématiques de la création contemporaine.
Trois ex
positions y sont proposées chaque année. Ces expositions ont pour ambition de révéler l’architecture de ce bâtiment atypique grâce à l’intervention d’artistes contemporains confirmés et émergents. Parmi les nombreux artistes accueilli, Georges Rousse en 2014, JR en 2016, Daniel Firman en 2017 et Miguel Chevalier en 2018.